Kombucha : qu’est-ce que cette boisson millénaire et quels en sont ses bienfaits ?

Avez-vous déjà entendu parler du kombucha ? Pour ceux qui recherchent une alimentation plus saine, cette boisson a connu un grand succès ces derniers temps. Mais ne croyez pas que le kombucha soit apparu récemment. Bien au contraire : c’est un rafraîchissement millénaire, artisanal, et qui garantit divers bienfaits pour le corps.

Qu’est-ce que le kombucha ?

Le kombucha est une boisson fermentée non alcoolisée produite à partir de thé avec l’ajout d’ingrédients 100 % naturels. Il est savoureux, rafraîchissant et naturellement pétillant (capable de former des bulles). Il est fabriquée il y a plus de 2 000 ans, cette boisson est d’origine chinoise. Beaucoup de gens associent même le kombucha au kéfir et au kimchi, mais cela a-t-il un sens ? Il n’y a pas de relation directe entre eux. Toutefois, il convient de souligner qu’ils présentent des caractéristiques similaires en raison de la fermentation par des organismes sauvages et, surtout, parce qu’ils constituent une forme de conservation des aliments. Le Kombucha est une alternative naturelle et saine aux autres boissons industrielles qui existent. Cependant, il ne doit pas être considéré comme un élixir de vie ou de médecine. Il peut être consommé quotidiennement : au réveil, pendant la journée, la nuit ou simplement quand on en a envie. Mais attention : comme toute autre boisson, une consommation excessive peut être mauvaise pour la santé. Alors, vous étiez curieux d’essayer cette boisson rafraîchissante, qui peut aussi être très savoureuse ? Le temps est venu pour vous de savoir comment préparer le kombucha.

Comment faire le kombucha :

Saviez-vous que la boisson peut devenir encore plus savoureuse en effectuant la première fermentation et, quelques jours plus tard, la seconde ? Cette boisson artisanale demande un peu de patience, mais le résultat peut être surprenant.

1. Première fermentation

Pour cette fermentation, on aura besoin d’une cellulose et du scoby (aussi appelé “kombucha mère”). Vous pouvez l’acheter ou le recevoir par donation. Il s’agit d’une colonie de bonnes bactéries et de levures, assurant l’amélioration de l’intestin. Outre le scoby, la préparation contenait du thé vert, de l’eau pour faire le thé et du sucre de démersa. Après le thé prêt, lorsqu’il est à température ambiante, ajoutez le scoby et le sucre, qui serviront de nourriture aux bactéries. Réservez cette recette pendant sept jours, elle doit fermenter dans une pièce sombre à température ambiante.

2. Deuxième fermentation

Dans ce deuxième processus, la production de la boisson a fermenté pendant sept jours. Après ce délai, le scoby est retiré du conteneur. L’étape suivante consiste à le goûter. Vous pouvez même prendre le kombucha pur (en ajoutant du sucre, du miel ou de la mélasse), mais dans ce cas, la boisson était aromatisée aux fruits. Après avoir ajouté les fruits, vous devez les conserver dans une bouteille bien fermée pour produire du gaz et ne pas poursuivre la fermentation pendant une longue période. Attendez encore trois jours et le kombucha sera enfin prêt à être consommé. Il est très important d’utiliser un récipient en verre dans les recettes. En outre, la boisson peut également être filtrée, car il y a toujours un résidu de cellulose à l’intérieur de la bouteille. Le résultat final est le kombucha, qui présente plusieurs avantages pour notre santé. Ah, mais n’oubliez pas : le scoby est une colonie de bactéries, il peut donc aussi être un moyen de reproduire de mauvaises bactéries. Par conséquent, soyez très prudent : nettoyez bien vos mains et portez des gants, de préférence.

Les avantages du kombucha

Outre la connaissance de l’ensemble du processus de production de la boisson, il est également très important de connaître ses avantages et même ses dangers. En fait, il n’existe toujours pas d’études scientifiques achevées qui certifient que l’ingestion de kombucha apporte de réels avantages pour la santé. Cependant, sa fermentation génère des composants qui peuvent faire du bien à l’organisme. Vérifiez donc comment le kombucha peut contribuer :

  • Probiotiques : plusieurs organismes présents dans le kombucha sont compatibles avec notre flore intestinale. Par conséquent, lorsqu’ils sont ingérés, ils contribuent à maintenir cette flore.
  • Nutritif : au cours du processus de fermentation, les vitamines du complexe B et K sont générées sous forme de métabolite en fermentation. Certaines personnes, par exemple, rapportent qu’après avoir consommé le kombucha, elles sont plus disposées à la présence de ces vitamines.
  • Thérapeutique : grâce à la fermentation, les organismes génèrent des enzymes qui, en fait, facilitent notre digestion. Ainsi, la consommation de kombucha après un repas plus lourd peut aider notre corps.

Les dangers du Kombucha

Comme il s’agit d’un processus de fermentation sauvage, sa production doit être effectuée avec un contrôle élevé. Dans le cas contraire, ces risques peuvent se produire :

  • Teneur élevée en alcool : lorsque le kombucha est produit avec l’ajout de sucre et de fruits en excès, il peut avoir une teneur en alcool (plus de 4 %) et ainsi faire exploser la bouteille et générer d’autres composants peu sains pour notre corps, comme le méthanol.
  • Contamination : il faut faire preuve de beaucoup de prudence lors de la production de la boisson. Comme le scoby est une colonie de bactéries, il finit par être un milieu de reproduction pour les mauvaises bactéries. C’est pourquoi l’importance de l’hygiène, tant des mains que des produits (tels que les couverts et les récipients) qui sont utilisés lors de la production du kombucha.

Un conseil très important : lorsque vous allez consommer le kombucha, choisissez la boisson d’un producteur qui connaît le processus et qui n’est pas doux au palais. Plus la boisson est sucrée (fruits ou sucre ajouté), cela indique la présence de sucre résiduel, qui peut être transformé par fermentation en alcool, en dioxyde de carbone (qui peut faire exploser la bouteille) et en d’autres composants indésirables.